Rite Funéraire

Rite de retour à la Terre-Mère

Je vous propose de célébrer également le dernier passage celui du retour à la Terre.

Un rite funéraire laïque ou païen.

Pour les humains ou pour les animaux.

Car le dernier de nos grands passages de vie est certainement le plus important. L'accompagnement  du mort et de ses proches vivants doit se faire dans la douceur et l'amour et à travers le rite l'occasion de rendre grâce à la vie et ses différentes facettes pour que le deuil soit accueillit par tout notre être.

 

"Ne restez pas à pleurer autour de mon cercueil,

Je ne m’y trouve – je ne dors pas.

Je suis un millier de vents qui soufflent,

je suis le scintillement du diamant sur la neige,

Je suis la lumière du soleil sur le grain mûr,

je suis la douce pluie d’automne, je suis l’envol hâtif.

Des oiseaux qui vont commencer leur vol circulaire quand tu t’éveilles dans le calme du matin,

je suis le prompte essor qui lance vers le ciel où ils tournoient les oiseaux silencieux.

Je suis la douce étoile qui brille, la nuit,

Ne restez pas à vous lamenter devant ma tombe, je n’y suis pas : je ne suis pas mort."

 

R L Stevenson

 


La mort de notre corps physique est un rite de passage, un dernier passage. D’importance égale pour les vivants qui doivent faire leur deuil comme pour le mort qui lui change de monde. Car quelles que soient les croyances liées à « l’après », ce qui nous relie et que nous pouvons constater c’est qu’il y a changement, étape, passage.

 

C’est pour cette raison que le rituel est là ; il vient faciliter cette transition, apporter accueil de la situation dans le cœur des vivants et réconfort pour que chacun puisse commencer son deuil.

 

Puis il vient amener légèreté, amour et bienveillance au mort qui s’envole vers d’autres horizons.

 

 

Ces cérémonies peuvent être célébrées en dehors de la date d’enterrement (différence de croyances avec les familles, enterrement précipité...)

 

 

Ce sont des cérémonies païennes de retour à la Terre-Mère, cependant une déclinaison laïque est tout à fait envisageable (sans parler de la Terre comme une déité)

 

 

Ces cérémonies sont tout à fait adaptées pour nos compagnons animaux.

 

Modalités:

 

en cours d'élaboration